Vous etes ici : > Articles > Epargne > Livrets > Le CEL : présentation et caractéristiques

ARTICLES

Le CEL : présentation et caractéristiques

Le CEL ou Compte d'épargne logement est un livret d'épargne dont le taux de rémunération est inférieur à celui d'un Livret A, mais qui permet de bénéficier d'un prêt immobilier à un taux privilégié et d'une prime versée par l'Etat. Cette épargne a aussi l’avantage de ne comporter aucun risque pour l’épargnant.

Cette page vous intéresse

Présentation du CEL

Le CEL ou Compte d'épargne logement est un placement qui ouvre droit à un prêt immobilier à un taux privilégié et à une prime versée par l'Etat.

Le taux de rémunération de ce livret d'épargne est inférieur à celui du livret A. Son principal avantage réside donc dans l’obtention du prêt à un taux préférentiel et de la prime versée par l'Etat, pour le financement d’un achat immobilier ou de travaux.

Ouvrir un CEL

Le CEL est un produit distribué par l'ensemble des banques et accessible à tous. Même les mineurs peuvent souscrire ce type de livret d'épargne, dans la limite d'un seul compte épargne logement par personne.

A l'ouverture d'un compte d'épargne logement, le versement minimum est de 300 €.

A noter : il est possible de détenir à la fois un CEL et un PEL (Plan d'épargne logement). On peut ainsi cumuler, sous certaines conditions, les droits à prêt offerts par ces deux placements. Les avantages cumulés de ces deux livrets d'épargne permettent de disposer d'un financement immobilier pouvant atteindre 92.000 €.

Phase d'épargne du CEL

Le CEL permet de se constituer une épargne de manière souple puisque l'argent reste disponible.

Le versement minimum à l’ouverture du compte est de 300 €. Les versements suivants, d’un montant minimal de 75 €, sont libres et plafonnés à 15.300 €, intérêts non compris.

Les retraits, d’un montant minimal de 75 €, sont également libres, à condition de laisser un solde minimum de 300 € sur ce compte.

Le taux de rémunération du CEL est égal aux deux tiers du taux net du livret A arrondi au quart de point le plus proche.
Il est de 1,25% hors prime d'Etat depuis le 1er août 2010.
Comme pour tous les comptes sur livret, les intérêts sont calculés par quinzaine.

Il n’y a pas de durée minimale ou maximale de détention. Cependant, pour avoir droit au prêt immobilier, il faut détenir ce compte épargne pendant au moins 18 mois.

Phase de prêt du CEL

Le taux du crédit accordé est égal au taux de rémunération du CEL augmenté de 1,50%, soit 2,75% depuis le 1er août 2010.

Le montant des intérêts de la phase d'épargne permet de calculer le montant d’emprunt possible (plafonné à 23.000 €).

En cas d’obtention d’un prêt lié au compte d'épargne logement, une prime nette d’impôt est versée en une seule fois par l’Etat. Son montant est de 50% des intérêts acquis, dans la limite de 1.144€.

A noter : il est possible de céder aux membres de sa famille (enfants ou petits-enfants par exemple) les droits à prêt acquis grâce à un CEL. Pour bénéficier de cette cession des droits, il faut posséder soi-même ce type de compte épargne (CEL ou PEL).


Fiscalité du CEL

Les intérêts et la prime d'Etat du CEL sont exonérés d'impôts sur le revenu mais soumis aux prélèvements sociaux.

Résumé

Taux de rémunération : 1,25%
Plafond des dépôts : 15.300 € (hors capitalisation des intérêts)
Dépôt minimum: 300 €
Montant minimum des versements ou retraits : 75 €
Durée conseillée : 18 mois minimum pour obtenir un prêt
Fiscalité : intérêts exonérés d'impôts mais soumis aux prélèvements sociaux
Risque : aucun


Auteur :   |   Date de création : 19/03/2007   |    Dernière mise à jour : 08/10/2010   
Tag : CEL, compte épargne logement, CEL taux, CEL plafond, prêt CEL, compte CEL, le CEL, PEL CEL, épargne logement, livret épargne logement, cession des droits CEL

 


Cotations des marchés par TradingView