Vous etes ici : > Articles > Epargne > Placements > Le groupement foncier viticole (GFV) : une solution pour investir dans la vigne

ARTICLES

Le groupement foncier viticole (GFV) : une solution pour investir dans la vigne

Acheter des parts dans un groupement foncier viticole ou GFV est un bon moyen d’investir dans la vigne et le vin. Cet investissement permet de bénéficier d’avantages fiscaux et d’exonérations sur les droits de succession.

Cette page vous intéresse

Qu'est ce qu'un GFV ?

Un groupement foncier viticole (GFV) est une structure juridique qui négocie un bail à long terme (18 ans) sur un domaine viticole.

Les gestionnaires de ces groupements confient l’exploitation du vignoble à des spécialistes et reversent chaque année une quote-part des loyers payés par l’exploitant aux propriétaires de parts.

Il est possible d’investir dans un GFV pour des sommes raisonnables, à partir de 10.000€. Pour cela, il suffit de se renseigner auprès de sa banque, d’un conseiller en gestion de patrimoine ou de fonds spécialisés sur Internet (voir le lien ci-dessous).

A noter : le capital n’est pas garanti et il n’est pas toujours facile de revendre ses parts pour récupérer son argent. Investir dans un vignoble renommé est un atout au moment de la revente. En France, 80% de ces investissements sont réalisés dans le bordelais.

Est-ce rentable ?

La rentabilité moyenne d’un placement dans un groupement foncier viticole est d’environ 3%. Le taux est donc comparable à celui des placements sur livrets. Mais, à la différence des livrets, acheter des parts de GFV n’est pas un placement à court terme.

Il s’agit plutôt d’une stratégie à long terme, pour bénéficier d’avantages fiscaux et d’exonérations sur les droits de succession. Cet avantage fiscal et successoral en fait un placement intéressant pour les épargnants fortunés.

La valeur des parts est indexée sur l'évolution du prix du foncier. En 10 ans, les parts de groupements fonciers viticoles ont vu leur valeur tripler.

A noter : grâce à ce placement, vous pouvez aussi recevoir une part en nature, sous forme de bouteilles de vin ou de tarifs préférentiels chez l'exploitant. Le rendement évolue donc aussi en fonction du prix du vin.

Quels sont les avantages fiscaux ?

Les revenus issus de la production de vin sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers. Si vous relevez du régime du microfoncier, vous bénéficiez d’un abattement de 30%.

Si vous empruntez pour acheter des parts de GFV, vous pouvez déduire les intérêts d’emprunt des autres revenus fonciers : un bon plan pour ceux qui perçoivent d’autres revenus fonciers comme des loyers ou les produits d’autres groupements fonciers viticoles.

De plus, les parts de GFV sont exonérées d’ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45.000€, sous réserve que le groupement foncier viticole dispose d’un bail long de 18 ans.

Dans ce cas, il y a aussi une exonération sur les droits de succession et de donation. Vous êtes exonéré à hauteur de 75% de la valeur des parts jusqu’à 100.000€ et de 50% au-delà de 100.000€.

Il n’y a pas de droits de succession si le donateur ou le défunt détenait les parts depuis au moins 2 ans et si ces parts restent la propriété du donataire pendant au moins 5 ans.


Auteur :   |   Date de création : 25/04/2013   

Plus d'informations : http://www.gfv-saint-vincent.fr/

Tag : groupement foncier viticole, groupement foncier viticole GFV, GFV, groupement foncier viticole investissement, investir dans la vigne, investir dans le vin, investissement viticole, acheter des parts de GFV

 


Cotations des marchés par TradingView