Vous etes ici : > Articles > Assurance et Santé > Assurance habitation > Assurance habitation : 5 chiffres clés à connaître

ARTICLES

Assurance habitation : 5 chiffres clés à connaître

Assurance habitation : 5 chiffres clés à connaîtreEn France, la garantie multirisque habitation est obligatoire pour les locataires et les copropriétaires. Son coût varie considérablement d'une région à l'autre, mais aussi en fonction de la nature du logement et de la valeur des biens à assurer. Pour y voir plus clair dans votre contrat, nous vous proposons de découvrir 5 chiffres clés d'un contrat d'assurance habitation.

Cette page vous intéresse

1- Le coût moyen

Selon un dossier "Assurance habitation" réalisé en 2017 par Que Choisir, le coût moyen de l'assurance habitation en France est de :

=> 150 euros par an pour un appartement
=> 250 euros par an pour une maison.

Bien sûr, ces chiffres sont une moyenne. Dans les faits, le prix de cette assurance varie en fonction de plusieurs critères tels que :

=> le lieu de résidence : un logement en ville coûte plus cher à assurer qu'un logement à la campagne
=> la valeur des biens immobilier et mobiliers
=> la situation personnelle du souscripteur (propriétaire ou locataire)
=> le montant de la franchise (c'est-à-dire de la somme restant à charge après indemnisation).

2- Le nombre de pièces

Lors de la souscription de votre contrat d'assurance habitation, vous devez déclarer le nombre de pièces que comporte votre logement.

La surface à partir de laquelle un local est considéré comme une pièce est de 9 m2.

À partir de 40 m2, l'assureur peut considérer qu'il y a deux pièces.

Il faut aussi savoir que la cuisine et la salle de bains ne comptent jamais dans ce calcul, mais les combles aménagés et les mezzanines si.

Veillez à ne pas vous tromper dans le décompte des pièces car, en cas de sinistre, une déclaration inexacte entraîne une réduction de l'indemnisation.

3- Les franchises

Les franchises sont un autre élément très important à prendre en compte pour bien décrypter votre contrat d'assurance habitation.

Ces montants (de 120€, 150€ ou 200€ par exemple) correspondent à la somme qui restera à votre charge après indemnisation.

Concrètement, pour un dommage d'une valeur de 1000€ avec une franchise de 150€, l'assureur vous remboursera 850€.

Ces franchises doivent être clairement indiquées dans votre contrat, de même que les plafonds de remboursement pratiqués par l'assureur selon les sinistres.

Ces deux chiffres vous permettent d'évaluer le montant réel du remboursement auquel vous aurez droit en cas de sinistre.

4- La valeur de vos biens

Un autre chiffre à prendre en considération au moment de souscrire une assurance habitation est la valeur de vos divers équipements (appareils électroménagers et meubles notamment).

En effet, la garantie multirisque habitation assure ces équipements contre le vol, l'incendie et les dégâts des eaux par tranche (15.000€, 30.000€ ou 40.000€ par exemple).

La prime que vous paierez dépendra bien sûr des montants déclarés.

Mais, si vous possédez des objets de valeur (bijoux, meuble, tableau, sculpture, instrument de musique), ne cédez pas à la tentation de sous-estimer la valeur de vos biens. Il vaut mieux payer quelques euros de plus et être bien couvert.

Pensez également à conserver les factures, certificats d'authenticité et photos de chaque objet de valeur : ce sont des preuves indispensables pour être remboursé en cas de sinistre.

5- Le degré d'usure

Vous l'ignoriez peut-être mais, pour vous indemniser des dommages subis par vos meubles et vos équipements, l'assureur calcule leur degré d'usure.

Le coefficient de vétusté est établi en fonction de grilles très précises, avec un maximum de 80%.

Pour un ordinateur par exemple, ce coefficient de vétusté peut être de 25% par an.

Concrètement, si vous perdez un appareil vieux de 3 ans acheté 800€, l'assurance déduira 75% de sa valeur pour vétusté et ne vous remboursera que 200€.

Bon à savoir

Si vous êtes client auprès du même assureur depuis des années, sachez qu'il est conseillé de revoir vos contrats tous les 3 ans.

Par ailleurs, si vous vous absentez de chez vous plus de 90 jours par an, vérifiez si votre contrat comporte une clause d'inhabitation ou d'inoccupation et négociez sa suppression avec votre assureur.

Ainsi, vous pourrez être indemnisé même pour un sinistre survenant pendant votre absence.

De plus, avant de souscrire telle ou telle garantie multirisque habitation, n'hésitez pas à comparer les prix et le degré de couverture.

Le site web Que Choisir propose un comparateur indépendant permettant de comparer les principaux assureurs du marché (lien ci-dessous).


Auteur :   |   Date de création : 18/01/2019   

Plus d'informations : https://www.quechoisir.org/comparateur-assurance-habitation-n44712/

Tag : assurance habitation, garantie multirisque habitation, assurance habitation franchises, assurance habitation plafonds, assurance habitation prix, comparer assurance habitation, comparateur assurance habitation

 


Cotations des marchés par TradingView