Vous etes ici : > Articles > Epargne > Livrets > Épargne : comprendre le livret LDDS en 6 questions

ARTICLES

Épargne : comprendre le livret LDDS en 6 questions

Épargne : comprendre le livret LDDS en 6 questionsLe livret de développement durable et solidaire ou LDDS est un livret d'épargne réglementé qui contribue au financement des PME et à l'économie sociale et solidaire. Nous vous proposons de découvrir le fonctionnement de ce produit d'épargne en 6 questions.

Cette page vous intéresse

1- Comment ouvrir ce livret ?

Tout contribuable majeur qui a son domicile fiscal en France peut ouvrir un livret de développement durable et solidaire (LDDS).

L'ouverture de ce livret est également possible pour les mineurs disposant de revenus personnels et qui ont demandé une imposition séparée.

Il est possible de disposer de ce produit d'épargne dans la limite d'un seul livret par personne. Par ailleurs, un foyer fiscal ne peut pas cumuler plus de deux LDDS au maximum.

C'est pourquoi, à l'ouverture de ce livret d'épargne, vous devez déclarer sur l'honneur que votre domicile fiscal se trouve en France et que vous ne détenez aucun autre ldds.

À l'inverse, si vous voulez clôturer ce livret, il vous suffit d'adresser une simple lettre à votre établissement bancaire en précisant les références de votre livret de développement durable et solidaire et celles du compte sur lequel vous souhaitez reverser les fonds.

2- Comment faire un dépôt ou un retrait sur ce livret ?

Bien qu'il n'existe pas de minimum légal sur ce type de livret d'épargne, la majorité des banques impose un versement de 15 € à l'ouverture du livret, ainsi qu'un solde minimum de 15 € sur ce compte.

Une fois que votre livret est ouvert, vous avez la possibilité d'effectuer autant de retraits et de versements que vous le souhaitez, dans la limite d'un certain plafond (voir le paragraphe suivant).

Le fonctionnement du ldds est d'ailleurs très similaire à celui du livret A en ce qui concerne les retraits et les versements.

Certaines banques proposent en outre des cartes de retrait liées au LDDS qui sont utilisables dans les distributeurs de leur réseau.

3- Quel est le plafond d'un livret LDDS ?

Le plafond du livret de développement durable et solidaire est fixé à 12.000 €, hors calcul des intérêts capitalisés.

Cela signifie que vous pouvez y verser la somme de 12.000 € maximum, mais que les intérêts produits par ce placement ne sont pas pris en compte dans le calcul de ce plafond.

4- Quel est le taux d'intérêt du LDDS ?

Le taux d'intérêt du LDDS est fixé à 0,50 % depuis le 1er février 2020. Comme il s'agit d'un livret réglementé, ce taux est fixé par l'État indépendamment des marchés ou de la politique commerciale de votre banque.

Les intérêts sont calculés entre le 1er et le 16 de chaque mois. C'est pourquoi il est plus intéressant d'y verser de l'argent entre le 1er et le 15 du mois et d'effectuer des retraits dans la deuxième quinzaine du mois.

Les intérêts cumulés au cours de l'année s'ajoutent au capital le 31 décembre.

Ce livret, anciennement appelé CODEVI puis LDD, n'offre pas une grande rentabilité, mais il s'agit d'un livret d'épargne réglementé sans aucun risque de perdre l'argent que vous y placez.

L’autre grand avantage de ce produit d'épargne est que votre argent n'est pas bloqué et reste disponible à tout moment.

Ce livret constitue donc un support intéressant pour vous constituer une épargne de précaution que vous pouvez utiliser en cas de coup dur ou de dépenses imprévues.

5- Quelle est la fiscalité du LDDS ?

Un autre grand avantage de ce produit d'épargne est sa fiscalité.

Non seulement ce livret d'épargne est sans frais de gestion ni frais sur les versements, mais il offre aussi une fiscalité avantageuse car les intérêts du LDDS sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Vous pouvez donc y placer de l'argent, dans la limite du plafond de 12.000 €, sans craindre de payer des impôts ou plus d'impôts que les années précédentes.

6- Comment soutenir l'économie sociale et solidaire grâce à ce livret ?

Depuis le 1er octobre 2020, les épargnants qui possèdent un livret de développement durable et solidaire ont la possibilité de faire un don aux acteurs de l'économie sociale et solidaire (ESS).

En pratique, ce sont les banques qui proposent à leurs clients de faire un ou plusieurs dons à partir des sommes figurant sur ce livret LDDS.

Ces dons permettent de soutenir des structures de l'économie sociale et solidaire telles que des associations, des fondations, des mutuelles, des coopératives et certaines sociétés commerciales.

Ces dons ouvrent droit à la réduction d'impôts pour don aux associations et organismes assimilés. Selon l'organisme bénéficiaire, la réduction d'impôt s'élève à 66 % ou à 75 % des sommes versées, dans la limite d'un certain montant.


Auteur :   |   Date de création : 12/11/2021   
Tag : LDDS, ldds, livret de développement durable et solidaire, livret d'épargne, livret d'épargne réglementé, livret d'épargne défiscalisé, ldds taux, ldds taux d'intérêt, ldds plafond de versements, ldds plafond, ldds fiscalité, ldds exonéré d'impôt, ldds exonération, faire un don ldds, ldds don, comment soutenir l'économie sociale et solidaire, pourquoi ouvrir un ldds, ldds plafond 2021

 


Cotations des marchés par TradingView