6 Pays en Asie pour Réussir votre Développement International

Après avoir majoritairement axé son économie sur l’export pendant des dizaines d’années, l’Asie se repose dorénavant de plus en plus sur sa demande interne, entraînant ainsi l’émergence d’une société de consommation très développée. Les 4,5 milliards de consommateurs asiatiques potentiels sont séduisants pour tout entrepreneur envisageant un développement international. Mais ce n’est toutefois pas un marché simple à aborder. Et généralement le choix du pays tête de pont d’un développement international est le plus critique. Voici nos conseils pour vous aider à bien choisir le bon pays pour votre développement international en Asie.


Taiwan, le petit pays qui a tout d’un grand

L’économie de Taïwan est une économie développée et dynamique. Malgré un ralentissement de la croissance, le pays reste une valeur sûre pour tous ceux qui souhaitent se développer en Asie du Sud-Est.

Les villes de Taiwan sont cosmopolites, abordables et offrent de nombreux réseaux de soutien pour les étrangers et leurs familles. Ainsi Taïwan, au cœur de l'Asie, est un hub économique et logistique important qui vous met à portée d’avion de l’ensemble des pays d’Asie du Sud Est.

Le pays est certes connu pour ses industries électroniques et semi-conductrices avancées (avec quelques géants mondiaux comme ASUS et Gygabytes), mais depuis quelques années Taiwan investit énormément dans les énergies renouvelables, l’Intelligence artificielle, les MedTech, les FinTech et les smart cities.

Avec la forte hausse des revenus des entrepreneurs et salariés Taïwanais, la demande pour les biens de consommation importés et de haute qualité augmente rapidement, notamment en vin, champagne et spiritueux ou bien encore en produits de luxe.

Singapour, La cité aux multiples opportunités

L'économie de la cité état, est une économie prospère avec un système règlementaire efficace, une grande liberté aux investisseurs étrangers et des incitations fiscales.

Le World Economic Forum place Singapour en 1ère place en Asie pour la protection de la Propriété Intellectuelle ce qui favorise l’innovation et le foisonnement de nouvelles idées.

Avec l’objectif de devenir la première Smart Nation du monde en 2025, toutes les startups technologiques sont les bienvenues et peuvent bénéficier de financements publics et des pôles de compétitivité technologiques.

La facilité avec laquelle il est possible de créer une société et les avantages fiscaux (aucun impôt sur les plus-values ou la TVA à 7%) font de Singapour une destination idéale pour les entrepreneurs.

Enfin Singapour accroît sa capacité portuaire et aéroportuaire jusqu'à devenir un hub géant stratégiquement situé sur la route euro-asiatique ayant la capacité de redistribuer le sous-continent indien, l'Asie du Sud-Est et l'Australie

Corée du Sud, le pays du matin calme mais à l’économie florissante

Faisant partie des quatre « dragons asiatiques », la Corée du Sud a connu depuis cinquante ans une croissance et une intégration dans l'économie mondiale exceptionnelles.

Le pays a signé de nombreux accords de libre-échange notamment avec l'Union Européenne (2ème fournisseur du pays en marchandises et en services) afin de soutenir et favoriser les investissements étrangers afin de booster sa propre économie.

La réussite de son économie repose sur des secteurs porteurs comme les TIC, la robotique, les biotechnologies, la santé (dont la Silver Economy) et le luxe.

Le Pays est l'un des plus avancés au monde dans les Crypto monnaies ce qui offre de nombreuses opportunités tant pour les investisseurs sur les marchés financiers que les développeurs d'application liées aux monnaies virtuelles.

Enfin la Corée du Sud est l'un des pays les plus efficaces en matière d’exportation avec une balance commerciale positive grâce à l’apport de ses grands groupes (Samsung, Hyundai, Daewoo, LG…) ce qui en fait une place forte du commerce entre pays asiatiques.

Malaisie, le succès du protectionnisme

Après la crise économique qui atteint son apogée en 1997, le gouvernement rejette le programme du FMI et adopte une politique protectionniste qui va lui permettre à la fois de retrouver le chemin de la croissance et de s’ouvrir au monde. Jusqu'à devenir de nos jours l’une des destinations préférées de nombreux investisseurs.

Avec une augmentation significative du PIB par habitant, des opportunités se présentent pour les entreprises dans des industries telles que le commerce de détail ou les services de restauration, opportunités d’autant plus soutenues par la poussée de l'e-commerce.

De nombreux investisseurs étrangers sont attirés notamment par des domaines tels que l'industrie de l’électrique et de l'électronique, l'énergie solaire et le secteur des machines et équipements en lien avec les Technologies de Pointe (le Big Data, Cloud, IoT).

Enfin, connaissez-vous Iskandar ? C’est une mégalopole en construction au sud du pays qui se veut futuriste avec tours résidentielles, centres commerciaux et zones industrielles modernes. Le gouvernement malaisien incite les entreprises françaises à s’y installer.

Vietnam, une réussite rapide sur le tard

L'économie du Viêt Nam enregistre, depuis la fin des années 1980, une croissance économique de plus en plus affirmée, suite à de nombreuses années difficiles dues à l’embargo américain. Le pays se stabilise et devient une force économique avec laquelle compter en Asie du Sud Est.

Avec l’augmentation des salaires et la réorientation vers des produits à plus grande valeur ajoutée dans des pays tels que la Chine, le Vietnam s’impose désormais comme le centre manufacturier textile du monde avec une capacité de production importante, des salaires peu élevés et des politiques d’incitation.

Le commerce bilatéral franco-vietnamien s’est accentué ces dernières années dans les exportations pharmaceutiques, agricoles et agroalimentaires. D’ailleurs la France est le deuxième investisseur européen après l’Allemagne, et dans le top 10 des pays conduisant le plus grand nombre de projets à Ho Chi Minh Ville notamment dans les transports et l’infrastructure.

Malgré sa nouvelle croissance, le Vietnam est encore un pays pauvre et agricole mais le niveau de vie augmente vite.
Cette période de développement est propice aux investisseurs car beaucoup de domaines sont encore vierges et les opportunités sont nombreuses (Infrastructures, transformation, consommation, énergie, technologies de l’information et de la communication (TIC, exploitation minière, tourisme, production manufacturière, éducation etc.).

Thaïlande, une économie ouverte et diversifiée

En dehors des épisodes de crises économiques qui ont touché le pays, à savoir la crise asiatique de 1997 et la crise mondiale de 2008-2009, la Thaïlande a profité d’une économie stable et performante au cours de ces dernières années.

Le pays est un membre actif de l’ASEAN et bénéficie ainsi d’un accès stratégique vers ce marché. Comptant 69 millions d’habitants. Bangkok est également le siège régional de nombreuses entreprises (pour l’Asie, l’ASEAN ou la sous-région du Grand Mékong).

La Thaïlande est la deuxième plus grande économie d’Asie du Sud-Est après l’Indonésie, et avec un statut de pays à revenu moyen supérieur, sert de point d’ancrage économique pour ses pays voisins en développement, comme le Laos, la Birmanie et le Cambodge. L’émergence de ces nouveaux marchés offre d’importantes perspectives de développement d’affaires.

Le Bien-être, les Services, l’Agriculture & l’Agroalimentaire, l’Industrie Automobile et la joaillerie sont les secteurs clés d’une économie qui se diversifie.
Enfin la Thaïlande est favorable à la facilitation des échanges et continue à simplifier bon nombre de ses procédures douanières, en ayant recours au traitement et au paiement en ligne en instituant des services de « Guiche Unique »


Et vous avez-vous des projets de vous développer à l’international dîtes nous en commentaires dans quel pays vous souhaitez vous installer.

Articles