Parlons finances en entreprise : gestion, conseils, croissance et facturation

L'éducation et l'organisation sont deux clés pour assurer la santé financière de votre entreprise. Cet article s'adresse aux futurs chefs d'entreprises qui cherchent des conseils sur la manière de gérer les finances de leur société.


Introduction

Une bonne gestion de vos finances stabilise votre entreprise et la rend moins susceptible de faire faillite.


Parler finances en France est tabou, à tel point que même les comptes de résultats des entreprises françaises sont depuis quelques années autorisés à ne plus être publiés.

Pour gérer les finances de votre entreprise, veillez à vous payer, à conserver un chiffre d’affaires, à surveiller vos comptes et à planifier vos paiements de charges.

L'importance de la gestion des finances de votre entreprise

La gestion des finances peut être un défi pour tout gérant de petite entreprise. Souvent, la raison du succès de votre petite entreprise réside dans les compétences que vous apportez à la fabrication de votre produit ou à la prestation de votre service. Si vous n'avez pas beaucoup d'expérience dans la gestion des finances d'une entreprise, cela peut ressembler à une corvée et vous pourriez prendre de mauvaises habitudes financières qui pourraient un jour nuire à votre entreprise.

L'étape la plus importante pour tout chef d'entreprise est de se former à la gestion d’entreprise. En comprenant les compétences de base nécessaires à la gestion d'une petite entreprise - comme effectuer des tâches comptables simples, demander un prêt ou rédiger des états financiers - les gérants d'entreprise peuvent se créer un avenir financier stable et éviter l'échec. En plus de la formation, rester organisé est une composante majeure d'une bonne gestion financière.


Ce qu'il faut retenir : gérer le financement de son entreprise est important pour créer un avenir financier stable dans lequel votre société est moins susceptible de faire faillite.

Conseils pour gérer les finances d'une petite entreprise

Voici quelques mesures que vous devriez prendre en tant que gérant de TPE pour rester maître de vos finances.
La plupart des entreprises échouent parce qu'elles manquent d'argent. Assurez-vous d'avoir assez d'argent pour fonctionner pendant trois ans

1. Dressez la liste de vos points faibles actuels

Décrivez les points faibles de votre entreprise. Quels sont vos besoins mensuels en liquidités pour les coûts fixes ? Avez-vous des options de fournisseur si quelqu'un fait faillite ? Devrez-vous vendre quelque chose qui est "agréable à avoir" - ou "nécessaire à avoir" ? Une fois que vous connaissez vos points faibles, vous pouvez établir des plans pour y remédier. Il peut s'agir de constituer une réserve de liquidités, de trouver un fournisseur de secours ou de modifier la composition de vos stocks.

2. Payez-vous vous-même

Si vous dirigez une petite entreprise, il peut être facile d'essayer de tout mettre dans les opérations quotidiennes. Après tout, ce capital supplémentaire peut souvent contribuer grandement à la croissance de votre entreprise. Les créateurs de petites entreprises ne doivent pas négliger leur propre rôle dans l'entreprise et doivent se rémunérer en conséquence. Vous devez vous assurer que votre entreprise et vos finances personnelles sont en bonne santé.

De nombreux gérants, surtout au début, négligent de se rémunérer.Ils pensent qu'il est plus important de faire fonctionner l'entreprise et de payer tous les autres. Mais, si l'entreprise ne fonctionne pas, vous ne vous serez jamais payé. N'oubliez pas que vous faites partie de l'entreprise et que vous devez vous rémunérer autant que vous payez les autres.
Point important: Ne pas confondre l’argent de votre entreprise et vos finances personnelles.
Cela est souvent le cas chez les entrepreneurs qui débutent.

3. Soyez prêt à faire face à des baisses soudaines de revenus

Les propriétaires de petites entreprises sont mis à rude épreuve à bien des égards, notamment en ce qui concerne leur temps, leurs ressources et souvent leur trésorerie. Si votre chiffre d'affaires s'évapore du jour au lendemain - ce que nous avons vu pendant le Covid-19 est une possibilité réaliste - quel filet de sécurité avez-vous mis en place pour vous ?

4. Investissez dans la croissance

En plus de vous rémunérer, il est important de mettre de l'argent de côté et d'étudier les possibilités de croissance. Cela peut permettre à votre entreprise de prospérer et d'évoluer dans une direction financière saine.
Pour continuer à se développer, à innover et à attirer les meilleurs employés, une entreprise doit montrer qu'elle est prête à investir dans l'avenir.

5. N'ayez pas peur des prêts

Les prêts peuvent faire peur. Ils peuvent conduire à s'inquiéter des répercussions financières qui accompagnent l'échec. Cependant, sans l'afflux de capitaux que vous obtenez grâce aux prêts, vous risquez d'être confronté à des difficultés importantes lorsque vous tenterez d'acheter des équipements ou d'agrandir votre équipe. Vous pouvez également utiliser le produit d'un prêt pour augmenter votre trésorerie et ainsi rencontrer moins de problèmes pour payer vos employés et vos fournisseurs à temps.

6. Ayez une bonne stratégie de facturation

Tout propriétaire d'entreprise à un client qui est constamment en retard sur ses factures et ses paiements. Gérer les finances d'une petite entreprise signifie également gérer les flux de trésorerie afin de s'assurer que votre entreprise fonctionne à un niveau sain au jour le jour. Si vous avez du mal à recouvrer les sommes dues par certains clients, il est peut-être temps de faire preuve de créativité dans votre façon de les facturer.

Trop d'argent immobilisé par des factures impayées peut entraîner des problèmes de trésorerie, l'une des principales causes de faillite des entreprises.
Si vous avez un client qui paie régulièrement en retard, au lieu de le harceler avec des factures et des appels téléphoniques répétés, essayez une approche différente. Le prélèvement automatique est assurément la meilleure des stratégies et qui vous assure le plus de sérénité.

7. Surveillez vos comptes

Engagez un comptable dès le début, pour quelques heures par mois seulement. Ainsi, vos finances seront exactes dès le départ, vous pourrez projeter votre seuil de rentabilité ou votre analyse des bénéfices avec plus de précision et vous aurez plus de confiance pour prendre des décisions qui pourraient être financièrement risquées.
Il s'agit d'une pratique évidente, mais très importante. Faites de votre mieux pour consacrer du temps chaque jour ou chaque mois à l'examen et au contrôle de vos comptes, même si vous travaillez avec un comptable. Cela vous permettra de vous familiariser davantage avec les finances de votre entreprise, mais aussi de surveiller d'éventuels problèmes financiers.

Connaissez vos chiffres sur le bout des doigts, comprenez ce qui fait tourner votre entreprise et continuez à poser des questions. Une fois que vous savez quels leviers ont un impact sur votre entreprise, vous pouvez mieux gérer le risque financier en vous concentrant sur les bonnes actions

8. Concentrez-vous sur les dépenses mais aussi sur le retour sur investissement

Mesurer les dépenses et le retour sur investissement peut vous donner une image claire des investissements qui ont du sens et de ceux qui ne valent peut-être pas la peine d'être poursuivis. Les gérants de petites entreprises devraient faire attention aux postes où ils dépensent leur argent.

Concentrez-vous sur le retour sur investissement qui accompagne chacune de vos dépenses.
Ne pas le faire signifie que vous pouvez perdre de l'argent sur des paris non pertinents ou de mauvaises dépenses. Sachez où vous dépensez vos euros et comment cet investissement est rentable. Si ce n'est pas rentable, réduisez vos dépenses et consacrez un peu plus d'argent aux initiatives qui fonctionnent pour vous et votre entreprise.

9. Mesurez le risque par rapport au temps, à l'argent et à la qualité

Prenez toujours vos décisions en fonction des trois piliers que sont le temps, l'argent et la qualité. Le risque financier que vous envisagez de prendre s'inscrit-il dans le calendrier de votre projet actuel ? Est-il compatible avec votre budget ? Le risque permet-il de maintenir la qualité que votre marque offre ? Si vous validez méthodiquement vos décisions en matière de risque financier, il vous sera plus facile d'aller de l'avant.

10. Instaurer de bonnes habitudes financières

Suivre l'évolution de vos finances peut vous aider à atténuer les fraudes ou les risques.

En tant que gérant d’une petite entreprise, vous pouvez être à court de temps et d'argent, mais cela ne devrait pas empêcher un chef d’entreprise de mettre en place une sorte de contrôle interne. Avoir une visibilité constante peut vous éviter des fraudes ou des vols de la part des employés, et peuvent potentiellement vous causer des problèmes juridiques si vous ou un employé ne respectez pas certaines lois.

11. Planifiez à l'avance

Il y aura toujours des problèmes commerciaux qui doivent être réglés aujourd'hui, mais lorsqu'il s'agit de vos finances, vous devez planifier l'avenir. Si vous ne regardez pas cinq à dix ans en avant, vous êtes en retard sur la concurrence.

Ce qu'il faut retenir : Pour gérer au mieux les finances d'une petite entreprise, payez-vous un salaire à partir des revenus de votre entreprise, planifiez à l'avance, remboursez vos dettes en temps voulu et concentrez-vous sur votre retour sur investissement.

Articles