Vous etes ici : > Articles > Bourse > Infos / Actualités > Les Chroniques d'un hiver européen : au coeur de la crise économique et sociale

ARTICLES

Les Chroniques d'un hiver européen : au coeur de la crise économique et sociale

Les Chroniques d'un hiver européen : au coeur de la crise économique et socialeChroniques d’un hiver européen : se décompose en une série de documentaires audio, autofinancée, conçue et réalisée par Etienne Haug. Dédiée à l’impact de la crise sur le quotidien des citoyens en Europe, dans un style intimiste et singulier, la série affiche un journalisme 100% underground. Le premier tome de la saga se divise en trois épisodes publiés gratuitement sur Internet, entre le 1er février et le 6 mars prochain. Au programme du premier volet : la crise grecque, vue du peuple.

Cette page vous intéresse

Débutée à Athènes en Décembre 2011 la série n’a pas de fin déterminée

Nous avons contacté Benjamin Bibas, Journaliste, Auteur, Réalisateur, Cofondateur et Animateur de l’Association de Droit Français Radiofonies Europe, spécialisée dans la création, la production, et l’édition, audiovisuelle/radiophonique. Le journaliste se consacre activement à la coproduction des Chroniques d’un hiver européen, ainsi qu’à la promotion du projet auprès des médias et des organismes institutionnels.

Chroniques d’un hiver européen est un projet « évolutif et ambitieux». Ils se présente sous forme de reportages audiophoniques, illustrés par les photographes grecs Stefania Mizara et Achilleas Zavallis, en collaboration avec la commissaire d’exposition française Camille Pillias, et Nelly Ollivault, monteuse.

Les trois premiers épisodes, progressivement diffusés on-line, amorcent une longue série de documentaires à caractère économique. Un concept lié à l’exploration des conséquences de l’austérité sur le quotidien des ménages les plus fragilisés.
L’Objectif majeur étant de parvenir à cerner l’impact de la crise sur la société pour sortir d’un modèle d’endettement « contaminé » et enrayer les habitudes de consommations traditionnelles nocives de la société occidentale.

Le premier volume autofinancé par Etienne Haug analyse la descente aux enfers du peuple grec. Il se découpe en trois épisodes de 45 minutes chacun.

Les deux premiers numéros sont disponibles (gratuitement) sur http://www.radiofonies.eu/Chroniques-d-un-hiver-europeen.html.

Episode pilote 001 : Athènes, de la récession à la dépression, relate l’instant où les Grecs s’apprêtaient à entrer dans la cinquième année de récession la plus longue de l’histoire du capitalisme.

Le second épisode, publié le 6 février, évoque l’engrenage de l’austérité expérimenté depuis par les citoyens.

Le troisième numéro , Athènes ou la quête d’un ailleurs, programmé à la diffusion le 6 mars prochain, envisage la possibilité de construction d’un nouveau monde en proposant des solutions alternatives vers une sortie de crise.

Priorité à la parole, au ressenti des citoyens

Un recueil de propos audio permet de découvrir, d’apprendre, de clarifier les zones d’ombres d’une situation de crise pour en extraire un enseignement théorique. De cette réflexion générale découle l’ensemble des politiques économiques légitimées par un premier travail de terrain, sans polémique, ni appel forcé au militantisme.

« L’enregistrement audio est une technique anonyme et spontanée. Les personnes interrogées se sentent protégées. Elles se livrent plus facilement », confie le journaliste.
Le choix de diffuser un ensemble de reportages audio/ illustrés ne provient pas forcément d’un manque de financements mais plutôt « d’une intention de mise en évidence de la parole forte des ménages victimes d’une crise violente », poursuit-il.

Les interlocuteurs se sentent « plus libres, plus confiants devant un micro que devant une caméra». L’image réclame un travail préparatoire compliqué en amont pour établir un lien de confiance, « surtout quand il s’agit d’évoquer des thèmes aussi délicats ».

Un public restreint bien qu’honorable

Les premiers épisodes bénéficient d’environ 10 000 vues sur les réseaux sociaux, «mais il est encore tôt pour envisager un succès », explique Benjamin Bibas.

Les Inrockuptibles en parlent déjà. France Culture serait intéressée par une coproduction sur les prochains épisodes. Etienne Haug bénéficie également du regard pertinent du politologue et économiste Paul Jorion. Par ailleurs, des articles de fond relayés sur myeurop.info contribuent à offrir  « une véritable légitimité à ce travail de fond».

Le journaliste-coproducteur est aussi ferme qu’engagé dans l’évolution de la série :
« Nous soutenons Etienne Haug dans le cadre d’un projet au devenir intelligent et ambitieux. Etant donné la complexité du sujet, nous ne voulons pas qu’il soit limité dans son action ». C’est pourquoi cette production pointue nécessite un accompagnement éditorial pour rencontrer une « portée médiatique d’envergure ».

La nécessité d’une « reconnaissance institutionnelle » du travail d’Etienne Haug est indispensable pour trouver un écho auprès des experts et des professionnels, afin d’éviter l’isolement lié aux problèmes que le jeune enquêteur, âgé de 25 ans, aborde dans les différents numéros de la série.

Une collaboration franco-Allemande :
Bejamin Bibas travaille à proposer des structures utiles au développement du projet. Si Radiophonie Europe met en place une unité de coproduction, un accord de codiffusion simultanée tombe à point nommé.
Depuis le 9 janvier, Radiofonies Europe (www.radiofonies.eu) et leftvision (www.leftvision.de), e-médias indépendants, se partagent la diffusion des premiers numéros.

Participation citoyenne bienvenue

Ce projet est en licence libre Creative Commons, ce qui signifie qu’il est permis de le partager, de l’utiliser et de le diffuser gratuitement à la seule condition de citer les auteurs et le site internet http://hivereuropeen.wordpress.com
Il est possible de soumettre des articles par e-mail ou via la page facebook de l’Association Radiofonie Europe.

Des collaborations deviennent également envisageables, concernant d’éventuelles propositions de couverture de l’information dans les pays européens les plus fragilisés par la crise.

Chroniques d’un hiver européen existe notamment grâce à un financement solidaire. Un appel à financements en ligne, réalisé en novembre 2011 sur le site http://www.babeldoor.com a convaincu de généreux internautes pour fournir la somme relative au démarrage du projet.

Les 1959€ collectés ont permis de couvrir, en partie, les frais de réalisation du premier volume aujourd’hui en ligne.

L’avis des internautes

Timothée : « Beau travail de réalisation, simple, intime au coeur du quotidien. Les témoignages sont vraiment intéressants et personnels. Le format de l’émission permet d’approfondir la situation, bien plus que les news lapidaires du net. »

Nihil : « Mes remerciements pour la démarche que vous avez entreprise, sur vos deniers personnels et un peu ceux d’autres contributeurs, en prenant beaucoup de votre temps et de votre énergie. »
Benoit : «C’est soigné, c’est précis, et c’est intense. C’est surprenant de constater qu’avec la même matière, beaucoup de bons journalistes et chroniqueurs sur le même sujet, on peut produire un objet complètement inédit ».

Bruanne : « Merci pour ce travail très digne ».

Yst  : « Merci d’exister. Ça nous empêche de devenir fous. Hier soir, au JT : Il semble qu’1 million de personnes ont immigré en Allemagne, en 2012. Ca résume bien ce qui arrive. Une déflagration dans les rapports sociaux et intimes. Ici, en Belgique, le départ de jeunes de 18 à 30 ans a doublé en un an. Il est passé à 28.000. »

Informations pratiques

« Chroniques d’un hiver européen » - Réalisation audio : Etienne Haug
Pour découvrir le premier épisode : Athènes, de la récession à la dépression
http://hivereuropeen.wordpress.com/listen/episode-1-athens-first-part/

Contact : http://www.radiofonies.eu
Proposer un projet :
Benjamin Bibas : Tel. + 33 6 80 08 06 82
Emmanuel Chicon : Tel. + 33 6 81 90 11 06


Auteur :   |   Date de création : 13/02/2013   |    Dernière mise à jour : 19/05/2020   
Tag : crise, economie, documentair, socialee, audio, europe, internet

 


Cotations des marchés par TradingView