Vous etes ici : > Articles > Epargne > Livrets > Épargne : 5 choses à savoir sur le Livret A

ARTICLES

Épargne : 5 choses à savoir sur le Livret A

Épargne : 5 choses à savoir sur le Livret ASi vous épargnez un peu d'argent chaque mois, vous possédez probablement un Livret A, comme 55 millions de Français... Mais connaissez-vous bien ce placement et son histoire ? Voici 5 choses à savoir sur ce fameux livret.

Cette page vous intéresse

1- Il a fêté ses 200 ans d'existence en 2018

Le Livret A, devenu un produit incontournable de l'épargne française, a été lancé le 22 mai 1818 sous le nom de "livret d'épargne".

À l'époque, sa création avait pour but de drainer l'épargne des Français, afin de redresser l'économie du pays affectée par les guerres napoléoniennes.

Le livret A aujourd'hui chargé de financer le logement social vient donc de fêter ses 200 ans d'existence en mai 2018.

Or, jamais en 200 ans, le taux du livret A n'a été aussi bas qu'aujourd'hui. Fixée à 5% à sa création en 1818, la rémunération de ce livret a ensuite régulièrement fluctué pour atteindre son plus bas historique (0,75 %) le 1er août 2015.

De plus, le gouvernement a décidé que le taux resterait bloqué à cette valeur jusqu'au 31 janvier 2020.

22- Jusqu'en 2009, seules certaines banques le distribuaient

Aujourd'hui, toutes les banques ou presque proposent le Livret A.

Mais il n'en a pas toujours été ainsi : en effet, la Banque Postale, les Caisses d'Épargne et le Crédit Mutuel avaient encore, il y a quelques années, l'exclusivité de la distribution du livret A (ou "livret bleu" pour le Crédit Mutuel).

C'est seulement depuis le 1er janvier 2009 que toutes les banques ont le droit de distribuer ce livret d'épargne aujourd'hui dématérialisé.

A noter : le livret papier que les épargnants détenaient jadis a disparu définitivement le 31 mars 2005. Néanmoins, les anciens livrets A sous forme de papier sont toujours utilisés lorsque le détenteur en demande la clôture. Cette opération est alors signifiée directement par écrit sur le livret.

3- C'est le livret préféré des Français

Avec plus de 55 millions de détenteurs, le Livret A est le placement le plus utilisé en France.

Fin 2016, l'Observatoire de l'épargne réglementée dénombrait plus précisément 55,8 millions de livrets aux mains de personnes physiques, soit un taux de détention de 83,4%.

Ce taux a même été plus élevé les années précédentes, avec 91,7% de taux de détention en 2015 (soit 61,1 millions de livrets !).

Il faut aussi noter que ce produit d'épargne séduit toutes les générations : les moins de 25 ans (30% de la population) détiennent 28% des livrets A français, les 25-45 ans possèdent 26% des livrets, tout comme les 45-65 ans, et les plus de 65 ans possèdent 20% des livrets (un pourcentage identique à leur représentativité dans la population).

La popularité de ce livret s'explique surtout par sa fiscalité avantageuse. Il est en effet l'un des rares produits d'épargne à n'être soumis à aucune fiscalité.

Les intérêts servis sont nets d'impôt et de prélèvements sociaux, alors que les intérêts des autres livrets proposés par les banques sont taxés à hauteur de 30%.

4- Il bat des records

A la fin du mois de mars 2018, les encours du Livret A atteignaient le montant record de 278,1 milliards d'euros.

En 10 ans seulement, les encours du livret A ont été multipliés par 2.

De plus, malgré un taux d'intérêt vraiment peu attractif, ce placement a amassé 880 millions d'euros en juillet 2018, ce qui lui a permis d'atteindre les 10 milliards d'euros de collecte sur l'ensemble de l'année !

5- Et pourtant, il fait perdre de l'argent !

Comme nous le rappelions plus haut, le taux du Livret A est désormais gelé à 0,75% jusqu'au 31 janvier 2020.

Or, l'inflation en France est proche de 1,5%. La conséquence est que les épargnants perdent de l'argent en déposant leurs économies sur ce livret.

En effet, le rendement réel du livret A se calcule une fois l'inflation déduite.

Avec un taux de 0,75% et une inflation attendue à 1,2% ou plus, le Livret risque de servir un taux réel de -0,45% cette année. Du jamais vu depuis 1983 !

En résumé : ce produit d'épargne ne protège pas votre capital de l'inflation, mais pour déposer de l'argent à court terme sans risque, il reste toujours préférable à un compte non rémunéré…

En revanche, les ménages modestes ont tout intérêt à privilégier le livret d'épargne populaire ou LEP qui est soumis à conditions de ressources, mais dont le taux est de 1,25%.


Auteur :   |   Date de création : 24/08/2018   
Tag : Livret A, livret a, taux livret a, placement livret a, evolution taux livret a, livret a histoire, livret a création, livret a taux réel, livret a et inflation, livret a rendement

 


Cotations des marchés par TradingView