Vous etes ici : > Articles > Entreprise > Services aux entreprises > Qu'est-ce que la compétitivité ?

ARTICLES

Qu'est-ce que la compétitivité ?

Qu'est-ce que la compétitivité ?On entend beaucoup parler de la compétitivité de nos entreprises ou de la France dans le monde. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

Cette page vous intéresse

Définition

La compétitivité est une notion complexe car elle peut s'appliquer à une entreprise mais aussi au niveau d'une branche ou d'un pays.

Pour une entreprise, elle désigne la capacité à faire face à la concurrence nationale ou étrangère, en conservant ou en augmentant ses parts de marché.

Pour un Etat, cette notion n'est pas un simple synonyme de performance à l'exportation. L'Union européenne la définit comme "la capacité d'un Etat à améliorer durablement le niveau de vie de ses habitants et à leur procurer un haut niveau d'emploi et de cohésion sociale dans un environnement de qualité".

Elle correspond donc plutôt à l'aptitude d'un pays à maintenir et à attirer les activités et les investisseurs, en vue d'améliorer durablement le bien-être de ses habitants.

Les deux types de compétitivité

Pour les Etats comme pour les entreprises, on distingue généralement deux types de compétitivité :
- la compétitivité prix, c'est-à-dire la capacité à produire des biens et des services à des prix inférieurs à ceux de ses concurrents avec une qualité équivalente
- la compétitivité structurelle ou hors-prix, c'est-à-dire la capacité à imposer ses produits ou services indépendamment de leur prix, en raison par exemple de leur qualité, de leur innovation, des services attachés ou de l'image de la marque.

La compétitivité-prix dépend de la capacité à produire à des coûts inférieurs, par rapport aux entreprises du même secteur, ou d'une marge unitaire plus faible si les coûts de production sont identiques, ou encore des niveaux du taux de change pour les entreprises qui exportent.

La compétitivité hors prix ou structurelle repose sur la perception de l'offre par les clients. Elle dépend de la qualité, des innovations et de la réputation de la marque. Elle exige donc beaucoup d'investissements pour développer et maintenir la spécificité de son offre.

Pour résumer, la "compétitivité" est une notion complexe qui dépend de nombreux facteurs.

Les différents indicateurs

Pour mesurer la compétitivité d'une entreprise, on utilise plusieurs indicateurs objectifs comme :
- les parts de marché que l'entreprise réussit à conserver ou à gagner par rapport à ses concurrents
- sa rentabilité, c'est-à-dire le rapport entre les revenus procurés par l'activité de l'entreprise et les capitaux investis
- sa productivité, c'est-à-dire le rapport entre la quantité de biens et services produits par l'entreprise et les moyens mis en œuvre pour y parvenir (niveau de travail et de capital).

Pour un pays, la compétitivité peut se mesurer par :
- la part des exportations d'un État dans les exportations mondiales ou dans une région du monde
- le prix comparé des exportations, c'est-à-dire le rapport entre les prix des produits et services qu'un pays exporte et ceux des produits et services qu'il importe. Plus un pays est compétitif et plus cela se reflète par le solde positif de sa balance commerciale.
- le taux de pénétration, c'est-à-dire le rapport entre les importations et le total des ventes effectuées sur le marché intérieur du pays. C'est un indicateur de la dépendance d'un pays vis-à-vis de l'extérieur
- le taux de couverture, c'est-à-dire le rapport entre la valeur des exportations et la valeur des importations entre deux pays ou deux zones. Plus le taux de couverture est élevé, plus le pays dégage des excédents commerciaux indiquant que son économie est compétitive.

Le saviez-vous ?

La compétitivité de la France est souvent mesurée par la part de ses exportations dans le monde ou dans la zone euro. La part de la France dans le commerce mondial de biens était de 3,1% en valeur en 2013.

En revanche, notre pays est plutôt mal placé dans les principaux classements internationaux publiés par le World Economic Forum et l'Institute for Management Development, respectivement en septembre et en mai de chaque année.

En 2013, la France ne se classe qu'en 23ème position du classement du WEF (alors qu'elle occupait encore le quinzième rang en 2010) et en 27e position du classement de l'IMD.
La faiblesse de l'investissement productif, l'obsolescence de l'outil de production et la hausse des coûts salariaux seraient les principaux facteurs expliquant le manque de compétitivité des entreprises françaises.

Notre pays possède néanmoins des atouts : une situation géographique et politique centrale en Europe, des infrastructures et des services publics de qualité, un dynamisme démographique, une main-d'œuvre de qualité et un niveau élevé de protection sociale.


Auteur :   |   Date de création : 03/04/2015   
Tag : compétitivité, la compétitivité, compétitivité définition, compétitivité économique, compétitivité d'une entreprise, compétitivité entreprise, compétitivité prix, compétitivité structurelle, compétitivité nationale

 


Cotations des marchés par TradingView