Vous etes ici : > Articles > Entreprise > Organismes Financiers > La banque publique d'investissement : présentation et missions

ARTICLES

La banque publique d'investissement : présentation et missions

La banque publique d'investissement, promise par François Hollande pendant la campagne présidentielle, sera opérationnelle à partir du 1er janvier 2013. Voici une présentation de la BPI et des missions qui vont lui être confiées.

Cette page vous intéresse

Présentation de la BPI

La banque publique d'investissement (BPI) a été officiellement créée, le mercredi 17 octobre 2012, en conseil des ministres. Elle devrait être opérationnelle à partir du 1er janvier 2013, après le vote du projet de loi par le Parlement.

La BPI a pour objectif d'assurer un soutien financier aux petites et moyennes entreprises et aux entreprises innovantes qui ont des difficultés à trouver des crédits.

Cette banque publique sera présidée par Jean-Pierre Jouyet, numéro un de la Caisse des dépôts (CDC). Sa direction générale sera assurée par Nicolas Dufourcq, actuel numéro deux de Capgemini.

Organisation de la BPI

Pour être plus efficace, la banque publique d'investissement va regrouper en une seule structure les services de trois établissements financiers existants :
• Oseo, la banque publique des PME et de l'innovation
• la CDC Entreprises (filiale de la CDC)
• le Fonds stratégique d'investissement (FSI) créé en novembre 2008 par Nicolas Sarkozy pour soutenir les PME et les grands groupes cotés en Bourse.

La BPI mettra en commun les outils de ces trois structures. L'actionnariat sera partagé à égalité entre l'Etat et la CDC. Bercy dirigera les activités de crédit et la CDC l'investissement.

Les régions y seront étroitement associées, avec la création d’un comité d’orientation dans chaque région de France. Au niveau national, les régions seront membres du conseil d'administration de la BPI et présideront son comité national d'orientation. Au niveau territorial, elles présideront les comités d'orientation et d'engagement en fonds propres.

Missions de la BPI

La banque publique d'investissement est chargée d’une double mission :
accorder des prêts aux PME et aux entreprises innovantes de "secteurs stratégiques d'avenir" (transition énergétique, numérique ou économie sociale)
investir en capital dans ces mêmes sociétés pour les "accompagner tout au long leur développement".

Cette nouvelle banque publique apportera donc son soutien à trois types de sociétés : les entreprises industrielles, les entreprises innovantes et les PME exportatrices.

Elle aura notamment pour rôle d’apporter sa garantie aux entreprises qui veulent se développer afin qu'elles puissent obtenir des crédits auprès des banques classiques.
Elle pourra aussi intervenir en fonds propres en entrant dans le capital d'entreprises travaillant dans des filières stratégiques.
En revanche, elle n’aura pas pour rôle de venir au secours d'entreprises en difficulté.

Moyens d'action de la BPI

La banque publique d'investissement disposera d'une force de frappe de 42 milliards d'euros répartis de la manière suivante :
• 20 milliards d'euros destinés à être prêtés
• 12 milliards d'euros qui serviront de garanties
• 10 milliards d'euros consacrés à des investissements en fonds propres.

La BPI sera accessible pour les entreprises grâce à des guichets uniques dans chaque région. Son fonctionnement est décentralisé au niveau régional, afin d’être au plus près des besoins des entreprises.

Déjà objet de critiques, cette nouvelle banque publique va devoir prouver qu'une seule structure est plus efficace que trois établissements financiers. Elle devra aussi contourner les écueils du conflit d'intérêt et du clientélisme dans le choix des projets financés.


Auteur :   |   Date de création : 19/10/2012   
Tag : banque publique d'investissement, BPI, la BPI, BPI banque, banque publique, banque publique d'investissement définition, Oseo, CDC, FSI

 


Cotations des marchés par TradingView