Vous etes ici : > Articles > Consommation / Loisirs / Art de vivre > Tourisme > Les chèques vacances : mode d'emploi

ARTICLES

Les chèques vacances : mode d'emploi

Les chèques vacances : mode d'emploiLes chèques vacances sont des titres de paiement acceptés par 170.000 professionnels du tourisme et des loisirs. Ils sont toujours avantageux pour le bénéficiaire car ils comprennent une participation financière du comité d’entreprise, de l’employeur ou d’un organisme social.

Cette page vous intéresse

De quoi s'agit-il ?

Les chèques vacances se présentent comme des chèques d’un montant de 10€ ou 20€ réunis dans un carnet. Il s’agit plus précisément de titres de paiement nominatifs et prépayés.

Il permettent de payer, en partie ou en totalité, des prestations dans le domaine des loisirs et des vacances (hébergement, restauration, transports, activités culturelles) en France et dans les pays de l'Union européenne.

Ces chèques sont avantageux pour le bénéficiaire, car ce dernier ne participe qu’en partie à leur pré-paiement. Grâce à la participation financière du comité d'entreprise, de l’employeur ou d’un organisme social, la valeur globale du carnet est toujours supérieure à ce que le bénéficiaire a payé.

A noter : le chèque vacances a été créé en 1982 pour permettre au plus grand nombre de partir en vacances et d’avoir accès à des activités culturelles et de loisirs.

Comment en bénéficier ?

Les chèques vacances sont distribués par les employeurs, les collectivités et les organismes sociaux qui ont passé un accord avec l'Agence Nationale des chèques vacances (ANCV), l'organisme qui gère ces titres de paiement.

Ils peuvent être attribués :
• aux salariés du secteur privé qui remplissent les conditions définies par l’employeur ou le comité d'entreprise
• aux agents des fonctions publiques d’Etat, territoriale et hospitalière
• aux retraités dont la mutuelle propose cet avantage
• aux familles et aux personnes modestes soutenues par des structures à vocation sociale comme un centre communal d'action sociale (CCAS) ou la Caisse d'allocations familiales (Caf).

Les modalités d’attribution peuvent varier et tiennent compte du statut et des revenus de la personne.

Le montant des chèques-vacances résulte d’une double contribution du bénéficiaire et de son comité d’entreprise, son employeur ou un organisme social. Une contribution personnelle du bénéficiaire est toujours demandée avant la délivrance des chèques-vacances.

Le salarié participe au prépaiement à hauteur :
• d'au moins 20% si sa rémunération brute mensuelle moyenne est inférieure à 3086 €
• d'au moins 50% si sa rémunération brute mensuelle moyenne est supérieure à 3086 €
Le taux est minoré de 5% par enfant à charge et de 10% par enfant handicapé, dans la limite globale de 15%.

Comment les utiliser ?

Les chèques vacances peuvent être utilisés pour des dépenses de vacances et de loisirs par le titulaire et sa famille (son conjoint, ses ascendants et ses enfants à charge fiscalement).

Ce moyen de paiement est utilisable toute l'année. Il est accepté par 170.000 professionnels du tourisme et des loisirs en France (y compris dans les DOM-TOM) et dans les pays de l'Union européenne.

Avec ce moyen de paiement, le rendu de monnaie n’est pas obligatoire (comme pour les tickets restaurants). Faites l'appoint en espèces.

Les chèques sont valables pendant deux ans après leur année d'émission. Un chèque émis en 2013 est valable jusqu'au 31/12/2015.
A noter : si vous n'avez pas utilisé tous vos chèques à l'issue de la période de validité, vous pouvez demander leur échange dans les trois mois qui suivent la fin de validité.

Où les utiliser ?

Les professionnels du tourisme et des loisirs qui acceptent les chèques vacances sont facilement reconnaissables grâce à l’autocollant apposé sur leur devanture.

Les prestations qui peuvent être payées ainsi sont :
• l’hébergement : campings, gîtes (Logis de France, gîtes ruraux), locations (Pierre et Vacances, Maeva), auberges de jeunesse, clubs, villages de vacances (Center-Parcs, WF Vacances) et hôtels
• la restauration
• les loisirs : parcs d'attractions et de découverte (Parc Astérix, Waliby, La Cité des Sciences, Disneyland paris et Nausicaa), zoos, piscines, colonies de vacances et clubs sportifs…
• les transports : location de voiture et péages d'autoroute, trajets de train, auto-train. (dans la limite des déplacements situés en France métropolitaine, à destination des Dom Tom ou des pays membres de l’Union européenne)
• les activités culturelles : entrées des monuments historiques, châteaux, musées, planétariums, places de théâtre ou d’opéra (établissements publics) ou de cinéma (dans les établissements partenaires).

Pour savoir où payer avec vos chèques, vous pouvez consulter le site de l’ANCV (lien ci-dessous) et utiliser son moteur de recherche multicritères.

Ce guide en ligne permet aussi de sélectionner les professionnels labellisés Tourisme & Handicap et ceux qui proposent des réductions. Le chèque vacances permet en effet de profiter de nombreuses réductions ou avantages supplémentaires.


Auteur :   |   Date de création : 02/08/2013   

Plus d'informations : http://www.ancv.com/

Tag : chèques vacances, chèque vacances, cheques vacances, cheque vacances, ANCV, ancv cheque vacances, cheques vacances ancv, utiliser cheques vacances, restaurant cheque vacances, sncf cheque vacances

 


Cotations des marchés par TradingView