Vous etes ici : > Articles > Bourse > Formation / Conseil > Friedrich von Hayek : biographie et théories

ARTICLES

Friedrich von Hayek : biographie et théories

Friedrich von Hayek est considéré comme le principal théoricien contemporain du libéralisme. Il a reçu le prix Nobel d'économie en 1974, notamment pour ses travaux sur la théorie de la conjoncture.

Cette page vous intéresse

Biographie

Friedrich August von Hayek (1899 - 1992) est à la fois un économiste et un philosophe. Ce fervent partisan du libéralisme est l’un des représentants les plus significatifs de l'Ecole autrichienne. Il a reçu le prix Nobel d’économie en 1974.

Après des études de droit et de sciences politiques à l'université de Vienne, il obtient un doctorat de droit en 1921 et un doctorat de sciences politiques en 1923. Il étudie également la psychologie et l'économie. Il défendait d’ailleurs l’idée qu'un bon économiste doit s'intéresser à tous les champs de la connaissance.

Nommé professeur à l’Université de Vienne, il fuit le nazisme en 1931 et enseigne à la London School of Economics jusqu’en 1950. De 1950 à 1962, il enseigne à l’Université de Chicago avant de revenir en Allemagne et en Autriche.

Théories

Friedrich von Hayek a souvent rapproché l'économie et la philosophie.
Fervent partisan du libéralisme, il a toujours défendu la liberté individuelle et le libre marché. C’était selon lui la meilleure incitation à travailler et à épargner, ce qui constitue la base d'un système économique efficace.

Dans ses premiers ouvrages Prix et production (1931) et La Théorie pure du capital (1941), il développe la théorie autrichienne de la conjoncture fondée par Ludwig von Mises.

Il affirme que les crises économiques sont le résultat d’un excès de crédit lié à des politiques monétaires trop souvent laxistes. Les entreprises empruntent de manière inconsidérée sans tenir suffisamment compte de la demande réelle des consommateurs, ce qui entraîne des hausses de prix.

Dans ces conditions, la politique d'ajustement devrait consister à laisser les prix revenir à leur configuration d'équilibre, tout en renonçant à l'excès de crédit. Contrairement à Keynes, Hayek soutient qu’il faut encourager l’épargne pour réduire l’écart entre l’investissement et son financement.

Son livre le plus lu est La Route de la servitude, publié en 1944. Il y développe l’idée que l'intervention massive de l'Etat empiète toujours davantage sur les libertés individuelles et peut progressivement mener au totalitarisme, c'est-à-dire à la servitude des peuples.

Hayek était aussi opposé aux théoriciens constructivistes qui élaborent des projets de société à partir de constructions intellectuelles pseudo-scientifiques. Il critiquait aussi bien les socialistes que les conservateurs, car tous voulaient modeler la société conformément à leur idéaux.

Ouvrages

Les principaux ouvrages de Friedrich von Hayek sont :
• La théorie monétaire et le cycle du commerce (1929)
• Prix et production (1931)
• La Théorie pure du capital (1941)
• La Route de la servitude (1944)
• La Constitution de la liberté (1961)
• Droit, Législation et Liberté (1973-1979)
• La Présomption fatale : les erreurs du socialisme (1988)

Ce théoricien est très connu pour ses livres de philosophie sociale comme La Constitution de la liberté (1960) ou Droit, législation et liberté (1973-1979), ouvrages fondateurs du libéralisme contemporain.


Auteur :   |   Date de création : 27/11/2012   
Tag : Friedrich von Hayek, Friedrich Hayek, économiste Friedrich von Hayek, Friedrich von Hayek économie, biographie Friedrich von Hayek, theories Friedrich von Hayek, école autrichienne, von Hayek, libéralisme

 


Cotations des marchés par TradingView