Vous etes ici : > Articles > Bourse > FOREX > L'inflation : définition et caractéristiques

ARTICLES

L'inflation : définition et caractéristiques

L'inflation est un phénomène économique qui fait monter les prix et a des conséquences concrètes pour l'ensemble de la population. Voici la définition, les caractéristiques et les conséquences de ce phénomène.

Cette page vous intéresse

Qu'est-ce que l'inflation ?

L'inflation peut se définir comme une augmentation de la masse monétaire (c'est-à-dire de la monnaie mise en circulation) accompagnée d’une hausse généralisée et durable des prix.

Ce phénomène entraîne une baisse du pouvoir d'achat de la monnaie. Cela signifie que les consommateurs peuvent acheter moins de choses qu’auparavant avec la même somme d’argent.

Le niveau de l'inflation est directement lié au coût de la vie, à la croissance économique et à la richesse relative d'un pays par rapport aux autres pays.

Quelles sont les caractéristiques de l'inflation ?

L’inflation se caractérise par une hausse de l'ensemble des prix. C’est un phénomène qui a tendance à s’auto-entretenir ou à s’accélérer.

En règle générale, la hausse du prix de certains biens et services (pétrole, alimentation, électricité) est plus ou moins compensée par la baisse du prix d’autres produits. Dans ce cas, on ne parle pas d’"inflation".

L'inflation est une hausse durable et auto-entretenue du niveau général des prix. C’est un phénomène qui touche l'économie d’un pays dans son ensemble et ne doit pas être confondu avec l'augmentation du coût de la vie.

A noter : selon la loi économique édictée par l’économiste M. Friedman, "l’inflation est toujours et partout un phénomène monétaire". Elle est liée à progression trop rapide de la création monétaire par rapport à l’accroissement de la production.

Quelles sont les conséquences de l'inflation ?

Un taux d'inflation élevé est considéré comme un danger pour le pouvoir d’achat et pour la croissance économique d’un pays.
Il peut :
• entraîner une perte de confiance dans la monnaie
• être à l’origine d'une dépréciation de la monnaie
• se répercuter sur les prix à la production et entraîner une baisse de la compétitivité.

C’est pourquoi les banques centrales sont chargées d’empêcher que l’inflation s’installe.
La Banque centrale européenne (BCE) vise par exemple à maintenir un taux d’inflation proche de 2% par an au sein de la zone euro.

Qu'est-ce que le taux d'inflation ?

Pour mesurer l'inflation, on utilise l'indice des prix à la consommation (IPC).
En France, c'est l'INSEE qui établit cet indicateur en prenant en compte la quasi totalité (90%) des biens et services consommés sur le territoire métropolitain et dans les DOM.

Au niveau européen, c'est l'IPCH (indicateur des prix à la consommation harmonisé) qui sert à mesurer l'inflation.

On appelle taux d'inflation la variation en pourcentage de cet indice des prix sur une période donnée. Par exemple, si le prix moyen d’un "panier représentatif" passe de 100€ à 102€, le taux d'inflation est 2%.

Le taux d’inflation sert à mesurer ce que l’on peut obtenir de biens ou de services avec une certaine quantité de monnaie.

A noter : le taux d'inflation en France en octobre 2011 est de 2,3% par rapport à octobre 2010. Sur un mois, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,2%
Vous pouvez consulter les statistiques officielles sur le site de l’INSEE : http://www.insee.fr/.


Auteur :   |   Date de création : 13/10/2008   |    Dernière mise à jour : 29/11/2011   
Tag : inflation, définition inflation, taux d'inflation, taux inflation, inflation taux, indice inflation, inflation France, indice des prix à la consommation, inflation INSEE

 


Cotations des marchés par TradingView